Le blond des rizières

Nous avions cheminé longtemps sur de petites routes bordées d’immenses cannes à sucre vertes et sombres, enserrés dans ce corridor de verdure. Puis, au détour d’un sentier la vue s’élargit et survint ce petit vallon où le blond des rizières étincelait au soleil couchant.

Publicités

Poster votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s