Stendhal

Juin 2003, devant la préfecture de Rodez en Aveyron, des dizaines de manifestants se mobilisent pour protester contre l’arrestation de José Bové, alors leader syndicaliste de la Confédération Paysanne. Au bout de quelques minutes le portail d’accès est légèrement « écarté »  et les manifestants pénètrent dans la cour. Sur les grilles, une banderole reprend la célèbre phrase de Stendhal qui reste plus que jamais d’actualité !
Meilleurs Vœux !

D’après un tirage argentique en noir et blanc sur papier Ilford.

Publicités

Poster votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s