Café de Paris

En remontant de Montpellier vers l’Aveyron, si l’envie vous prend de quitter l’autoroute et d’aller cueillir la farigoule dans les travers du Lodévois, vous pouvez à partir de Gignac attraper la D9, grimper les coteaux de Montpeyroux et de St Saturnin, traverser tranquillement le village d’Arboras et aboutir au milieu de paysages grandioses sur les hauteurs du Larzac. Là se niche le bourg de La Vacquerie-et-Saint-Martin-de-Castries.

Dans le centre du village, en bordure de route, la façade vétuste du « Café de Paris » attire le regard.

Je ne connais pas l’histoire de ce café sinon que la bâtisse date de 1798 mais je prends plaisir à imaginer ce bistrot jadis en pleine activité, la devanture ouverte sur une salle animée, des buveurs criards sous l’œil d’un tenancier affable…

L’image est scannée à partir  d’un tirage argentique noir et blanc sur papier RC Ilford satiné.

Publicités